En savoir plus

Avertissement

Les informations relatives aux contraintes réseau sont mises à disposition à titre indicatif par le gestionnaire du réseau de transport. Elles ne sont pas engageantes pour le gestionnaire du réseau de transport, qui ne pourra être tenu pour responsable de l'interprétation ou de l'usage qui pourraient en être fait.

J'ai compris

L'ensemble des termes spécifiques et techniques employés sur ce site sont définis dans le glossaire.

Qui est RTE ?

RTE, entreprise de Service public, construit, exploite et maintient le réseau de transport d’électricité. Il ajuste en temps réel la production et la consommation d’électricité.

Contexte

Pour mettre en œuvre la transition énergétique, dont les modalités sont fixées par le gouvernement dans la Programmation Pluriannuelle de l’Energie, le gestionnaire de réseau de transport adapte son infrastructure pour accueillir les énergies renouvelables, ou EnR. Concrètement, chaque région définit ses objectifs de développement d’EnR, formalisés dans le cadre de son Schéma régional d’aménagement, de Développement Durable et d’Egalité des Territoires (SRADDET). A partir de ces hypothèses, la planification des réseaux électriques (Transport et Distribution) pour l’accueil des EnR terrestres est organisée autour de différents acteurs publics et privés, et est encadrée par les Schémas régionaux de raccordement au réseau des énergies renouvelables, ou S3REnR, définis par la loi du Grenelle II.

Les S3REnR définissent donc les nouveaux ouvrages nécessaires pour l’injection de la production issue d’installations photovoltaïques, éoliennes terrestres, hydrauliques ou biomasse  sur le réseau, selon l’objectif de développement EnR fixé par le préfet. Pour les caractériser, dans les meilleures conditions techniques et économiques pour la collectivité, un principe de dimensionnement optimal est retenu : l’équilibre économique pour la collectivité est recherché entre le coût d’adaptation du réseau et le coût d’une limitation de la production EnR, afin de ne pas réaliser d’adaptation du réseau qui ne serait utile que quelques heures par an pour éviter toute limitation. En conséquence, de nouveaux ouvrages (postes, lignes souterraines, etc.) sont déployés, le réseau existant est renforcé, mais un certain volume de contraintes de transit subsiste. Le respect des limites de fonctionnement du réseau est alors géré par de la flexibilité tierce: modulation de la production ou d’autres moyens type effacements de consommation ou stockage d’électricité.

Principe de la démarche

Ce site internet présente  les contraintes prévues à un horizon de 3 à 5 ans sur le réseau de transport d’électricité, après adaptation du réseau aux besoins à cette échéance.  C’est un outil donnant de la visibilité à des acteurs pouvant offrir de la flexibilité au réseau, qu’ils soient ou non déjà raccordés à celui-ci, au-delà de la seule limitation de production EnR. L’horizon de 3 à 5 ans a justement été choisi pour correspondre à un horizon compatible avec le lancement de nouveaux projets d’investissement.

Ces contraintes sont présentées sur les différentes régions de France métropolitaine hors Corse, et traduisent le besoin potentiel de flexibilité sur le réseau en fonction des saisons, des conditions de réseau et des productions EnR installées localement. Ces besoins de flexibilité sont à minima couverts par des limitations de production mais l’objectif est de les couvrir par d’autres solutions plus efficaces.

Les contraintes résiduelles identifiées à un horizon 3 à 5 ans sont estimées via des études ad hoc en prenant des hypothèses notamment sur la production (arrivée et localisation des énergies renouvelables prévues par les producteurs et les ambitions de la région) ou sur la consommation de chaque zone étudiée (nouveaux clients). Il s’agit d’hypothèses représentant la meilleure vision de RTE de l’évolution électrique sur ce périmètre géographique. Les contraintes effectivement rencontrées dans 3 à 5 ans pourront néanmoins différer en raison de l’évolution réelle de la zone (producteur réellement raccordé  au poste B et non pas au poste A comme hypothèse prise dans l’étude, arrivée d’un client industriel, développement EnR moins fort qu’anticipé, décalage d’un projet de développement de réseau…), mais aussi des réalisations climatiques : vent, température, ensoleillement, sensiblement variables d’une année à l’autre.

Les informations mises à disposition sur ce site concernent les contraintes les plus importantes et fréquentes, qui nécessitent de la part de RTE des actions de gestion préventive. En effet, dans certaines situations, il est possible de gérer des contraintes qui apparaissent suite à un aléa sous réserve d’une action efficace et très rapide. On parle de traitement curatif. Dans d’autres situations, RTE anticipe des actions pour lever des contraintes qui ne pourraient pas être gérées de cette manière (conséquences trop importantes suite à aléa). Dans ce cas RTE doit engager des actions en prévention de l’apparition de la contrainte. Il s’agit alors d’un traitement préventif. Les traitements préventifs sont plus fréquents que les autres, qui sont probabilisés par l’occurrence de l’aléa (foudre frappant une ligne électrique par exemple).

A travers cette publication, RTE met à disposition des données permettant aux acteurs d’analyser leur capacité à contribuer à la gestion des contraintes sur le réseau de transport: liste des ouvrages en contraintes (Lignes aériennes, lignes souterraines ou transformateurs dans les postes électriques), localisation des postes électriques  les mieux situés pour  gérer la contrainte de manière efficace, puissance maximale à limiter sur le réseau et énergie associée.

Données publiées

Sur le site web http://www.contraintes-reseau-s3renr-rte.com/ sont publiées différentes informations relatives à l’infrastructure du réseau public de transport, à l’état d’avancement du raccordement des EnR et au niveau estimé de contrainte sur le réseau.

1. Des informations issues d’études prospectives

Des études prospectives à un horizon 3-5 ans sont nécessaires pour identifier et caractériser les contraintes sur le réseau public de transport, à un horizon correspondant aux perspectives d'investissement d'acteurs tiers. RTE restitue des informations à différents niveaux géographiques (France, région, zone, ouvrage, poste influençant) pour permettre aux utilisateurs d’avoir une estimation pertinente des principaux ordres de grandeurs de contraintes, et des besoins de flexibilité associés.

 

Niveau "Région"

Donnée Définition
Puissance EnR installée et projets en développement

Puissance totale des installations d'énergies renouvelables raccordée, ainsi que les projets en cours de développement mais non encore raccordés, à la date de l'étude.
Cette puissance est valable, à la date de l'étude, dans la région administrative sélectionnée.

Il n'y a pas de distinction faite entre les installations photovoltaïque, éoliennes, hydraulique.

La puissance est donnée en MW.

Zones

Les régions sont découpées en zones électriquement cohérentes par RTE pour faciliter les études qui permettent d'estimer certaines informations données sur ce site web.

Ces zones sont définies par un ensemble de postes électriques, de lignes électriques aériennes et souterraines, de parcs de production (EnR ou autres) et de points de consommation.

Energie non évacuée moyenne, par saison

Surplus d'énergie issu d'EnR que l'infrastructure de réseau ne peut évacuer et qui devra donc être écrêtée.

Cette information est donnée sur la région sélectionnée, par saison, en MWh.

Puissance totale maximale à compenser

Puissance instantanée devant être limitée  lorsque les flux sont trop importants sur le réseau, pour éviter les risques sur les biens et les personnes, au périmètre régional.

La puissance est donnée en MW.

 

 

 

 

 


Niveau "Zone"

Donnée Définition
Puissance EnR installée et projets en développement

La Puissance EnR installée et projets en développement correspond à la puissance totale des installations d'énergies renouvelables raccordée, ainsi qu'aux projets en cours de développement mais non encore raccordés.

Cette puissance est valable, à la date de l'étude, pour la zone sélectionnée.

Il n'y a pas de distinction faite entre les installations photovoltaïque, éoliennes, hydraulique.

La puissance est donnée en MW.

Contrainte

Une contrainte de transit traduit un flux électrique dans un ouvrage (Ligne aérienne, ligne souterraine, transformateur dans un poste électrique) supérieur à son dimensionnement normatif. Ce surplus peut avoir des conséquences sur l'intégrité des matériels ou des personnes à proximité. Lorsqu'une contrainte est anticipée, une action est nécessaire pour éviter qu'elle se produise ou pour la résoudre dans un délai défini.

Puissance maximale à compenser

Puissance instantanée devant être limitée lorsque les flux sont trop importants sur le réseau, pour éviter les risques sur les biens et les personnes, au périmètre de la zone.

La puissance est donnée sur la zone sélectionnée, en MW.

Energie non évacuée moyenne, par saison

Volume moyen saisonnier d'énergie issue d'EnR que l'infrastructure de réseau ne peut évacuer.

Cette information est donnée sur la zone sélectionnée, par saison (périodes sur lesquelles les intensités maximales des ouvrages sont définies), en MWh.

 

Niveau "Contrainte"

Donnée Définition
Ouvrage en contrainte Ouvrage (Ligne aérienne, ligne souterraine, transformateur dans un poste électrique) sur lequel une contrainte est anticipée dans les études de réseau réalisées spécifiquement pour la publication des contraintes.
Indication de pérennité de la contrainte

Traduit la pérennité de la contrainte identifiée, au-delà de l'horizon d'étude (3 à 5 ans). La contrainte peut dans certains cas disparaître, du fait d'évolution des productions et consommations de la zone qui modifie les flux sur le réseau, ou du fait d'adaptations de réseau prévues dans le S3REnR.

Il s'agit d'une estimation, sans unité.

Puissance maximale de dépassement

La puissance maximale de dépassement traduit la différence entre le flux maximal estimé dans un ouvrage et son dimensionnement normatif. Cette information traduit le niveau de la contrainte dans l'ouvrage et représente le surplus de puissance que l'ouvrage ne peut transiter.

Elle est donnée en MW.

Sens des flux dans les ouvrages en contrainte

Le sens des flux dans un ouvrage en contrainte (ligne ou poste électrique) indique le sens du courant dans un ouvrage sur lequel une contrainte est susceptible d'advenir. Il est donné entre les deux postes électriques encadrant une ligne.

Il n'y a pas d'unité.

Postes électriques influençant la contrainte

Les postes électriques influençant une contrainte sont les postes pour lesquels une action de modulation de la puissance électrique fournie au réseau par ce poste a une influence significative sur les flux d'un ouvrage en contrainte.

Ce sont les postes dont la localisation électrique est opportune pour participer à la résolution d'une contrainte identifiée.

Influencement du poste électrique sur la contrainte

Traduit l'efficacité électrique d'une action de modification des flux réalisée au niveau d'un poste électrique, sur une contrainte donnée. L’influencement sera négatif lorsque la gestion de la contrainte identifiée requiert une baisse de l'injection de puissance dans le poste vue du réseau.

L'influencement sera positif lorsque la gestion de la contrainte identifiée requiert une hausse de cette injection de puissance du poste vue du réseau.

Il est donné en %.

 

Par souci de confidentialité, les données issues des études spécifiques, publiées sur cette plateforme ne dévoilent pas d’informations confidentielles sur des postes dont RTE ne possède pas la propriété. Ainsi :

  • Les postes intitulés « client » sur la base ODRE sont représentés comme un point sur le réseau mais l’intitulé « client », ne sera pas visible en passant la souris sur le poste ;
     
  • Les postes identifiés comme influençant mais non propriété de RTE, et qui n’auraient pas donné leur accord à cette publication, ne seront pas indiqués comme tel. Dès lors, c’est le poste RTE dont l’influencement sur la contrainte est juste inférieur qui sera indiqué.
2. Données administratives

Les données administratives (découpage régional et communal, localisation des communes) sont issues des sites web en open data mis à disposition par le gouvernement :

Données régionales : https://www.data.gouv.fr/fr/datasets/decoupage-administratif-regional-issu-de-geofla-r-issu-la-fusion-des-regions-de-2014/

Données communales : https://www.data.gouv.fr/fr/datasets/decoupage-administratif-communal-francais-issu-d-openstreetmap/

3. Hypothèses de production renouvelable raccordée

Les capacités installées et les projets en développement sont issus d’un partage d’information entre le gestionnaire de réseau de transport, RTE et les différents gestionnaires de réseau de distribution, disponibles sur le site web capareseau.fr. Cette valeur, caractérisée par sa puissance en MW, est fournie au niveau local comme régional. Elle prend en compte les installations déjà raccordées au réseau d’électricité (de transport ou de distribution)  et  les projets en cours ayant fait l’objet d’une démarche de réservation de capacité d’accueil auprès des gestionnaires de réseau et qui devraient ainsi être raccordés au réseau à l’horizon de 3 à 5 ans.

4. Infrastructure

Sur ce site web, des informations sur l’état du réseau sont mises en regard d’une cartographie. Celle-ci permet la visualisation de l’infrastructure du réseau public de transport, soit :

  • Des lignes aériennes
  • Des lignes souterraines
  • Des postes électriques sur lesquels de la production ou de la consommation sont raccordés.

Ces ouvrages sont identifiés par un code couleur qui traduit leur tension, allant de 42kV à 400kV. Quelques lignes sont exploitées par RTE à des niveaux de tension inférieurs à 45kV.

Les données relatives aux lignes aériennes, lignes souterraines et postes électriques exploitées par RTE et utilisées sur ce site (nom, puissance, tracé, etc.) sont disponibles en open data sur le site web https://opendata.reseaux-energies.fr/pages/accueil/

Parcours utilisateur et cartographie

Le parcours utilisateur correspond à la vision régionale du S3REnR : la progression dans le site www.contraintes-reseau-s3renr-rte.com peut se faire, par la cartographie ou par la barre de recherche. Des informations sont en effet disponibles aux niveaux :

  • National
  • Régional
  • Zonal
  • Ouvrage en contrainte
  • Poste électrique influençant une contrainte

La progression peut se faire par l’intermédiaire de 3 outils :

  • la cartographie, située à droite de l’écran avec des informations actualisées sur le bandeau de gauche
  • Le bandeau qui permet d’interagir avec la cartographie et de progresser sur les zones, contraintes ou sites
  • Par la barre de recherche qui permet d’accéder aux zones, postes ou sites.

Ce parcours est conçu pour faciliter la compréhension des enjeux et la collecte des informations.

Le nom des postes influençants ou sujets à une contraintes est visible directement, le nom des autres postes est visible en passant la souris sur le point recherché du réseau (hors postes clients).

Alimentation en données et actualisation régulière des études

La première région sur laquelle les données relatives aux contraintes résiduelles sont publiées est la région Hauts-de-France, début 2020. Les contraintes sur les autres régions seront disponibles à mesure des révisions des schémas S3REnR.

Pour autant, une réactualisation des études par région sera réalisée et les données plus récentes seront mises à disposition. Suite à ces révisions, les zones, contraintes, postes électriques influençant seront potentiellement modifiés, ainsi que les ordres de grandeur en puissance et énergie des différentes informations fournies. En effet, les modifications de production installée et de projets en développement ainsi que de nouveaux ouvrages mis en service ou d’autres phénomènes pourront avoir une influence sur les résultats des études réalisées par RTE pour cet exercice.

Précautions à prendre dans l’utilisation de ces données

Les informations relatives à la localisation et à la caractérisation des contraintes anticipées sur le réseau public de transport sont estimées à un horizon de plusieurs années. Les paramètres prépondérants sont le volume d’EnR raccordé et la localisation de chaque installation, les conditions climatiques et le nombre d’ouvrages en services, sur le schéma S3REnR choisi. Ces données proviennent donc d’études prospectives réalisées par RTE qui ne présagent pas de la matérialisation effective des contraintes, ni de leurs caractéristiques : on évoque ainsi un « potentiel » de contraintes.

A ce titre, il conviendra d’utiliser les données publiées sur ce site web avec précaution, et de garder le recul nécessaire quant à la précision des données brutes ou travaillées.

Par ailleurs, si un acteur était intéressé pour raccorder une installation sur un poste électrique identifié par l’intermédiaire de ce site web, une prise de contact avec RTE serait nécessaire pour réaliser des études spécifiques et rentrer dans le processus habituel de raccordement, tel que défini dans la Documentation Technique de Référence.